top of page

Crise de la quarantaine ou de la cinquantaine?

Suivant les auteurs, ces deux périodes difficiles peuvent être regroupées sous le terme de crise du milieu de vie, mais suivant mon vécu et d'autres auteurs, elles ont chacune une fonction et des symptômes différents :

- Crise de la quarantaine:

  • sensation d'étouffer dans les différents rôles

    • rôle familial : le rôle parental prend beaucoup de place et donne l'impresion de ne plus exiter en tant qu'individu

    • rôle conjugal : le couple, au lieu d'être un lieu d'épanousissement, devient au mieux un lieu d'étouffement, au pire d'asservissement

    • rôle professionnel : l'emploi devient un lieu de stress et de pression et ne permet plus l'accomplissement

    • rôle social : suivre les attentes implicites de la société devient insupportable

  • besoin de sortir d'un avenir tout tracé

  • impossibilité soudaine de continuer à se conformer aux attentes des autres (parents, collègues, conjoint...)

  • besoin de "tomber le masque", de plaquer ces rôles et de ne plus faire semblant

  • envie de tout plaquer, de repartir à zéro, d'essayer autre chose, une autre vie, un autre métier, un autre couple...

 

- Crise de la cinquantaine:

  • perte de repères dûe souvent au départ des enfants, un deuil d'un des parents ou d'autres personnes proches et importantes, maladie des parents)

  • perte de valeurs et de notre sentiment d'identité

  • remise en question des croyances, de notre utilité et du sens de la vie

 

Evidemment ces crises peuvent se vivre à d'autres âges que la quarantaine ou la cinquantaine, elles dépendent

- de nos choix de vie (a-t-on suivi un chemin tout tracé pour notre métier, un couple pour faire plaisir à nos parents, consciemment ou inconsciemment?),

- des événements de vie auxquels on est confrontés (santé de notre santé ou de celle d'un proche, évolution de certains métiers, de certaines relations; etc.)

 

Le pictogramme chinois pour le mot crise signifie danger mais aussi opportunité...

A condition de vivre cette crise en conscience, dans la compréhension de ce qui s'y passe...

Ce sont avant tout des périodes de transition, entre des étapes de vie, et ce qui se passe à l'intérieur est une transformation, comme une chenille dans sa chrysalide...

Le tout va être de transformer cette période de crise en opportunité, et cela est tout le travail du coaching!

 

Florence-Marie Jégoux
Soutien et reliance face aux crises

bottom of page