top of page
Rechercher
  • Florence-Marie

Que faire de la réalité... quand elle n'est pas comme on l'avait souhaitée!


Et souvent, elle n'est pas comme on le souhaite!

A un petit niveau, dans les moments quotidiens, ou à un autre niveau, quand cela concerne les grands moments de notre vie, ce qu'on aimerait avoir ou être...

Elle peut être différente de ce qu'on souhaite dans notre vie personnelle, professionnelle, ou aussi sociale, comme ça nous est arrivé il y a quatre semaines.

Comment on réagit, quand la réalité n'est pas celle qu'on aimerait, voire quand elle est complètement contraire à nos attentes ou à notre vision du monde?

"On n'a pas le choix, on est bien obligés de l'accepter, la réalité, y'a rien à faire! "

Qu'en pensez-vous?

Est-ce que c'est de l'acceptation, de l'acceptation de la réalité telle qu'elle est, ou de la résignation?

Et parfois une tentation de ne rien faire, pour différentes raisons? Parfois avouables, on trouve toujours de bonnes raisons de ne rien faire, et parfois moins avouables?...

"Ah non, hors de question de me laisser faire, je peux pas accepter ça, je me battrai jusqu'au bout contre ça!"

Et oui, bien sûr, parfois il est très pertinent de se battre!

Mais avec quelle énergie?

Est-ce qu'il s'agit de se battre contre ... ou pour ... ?

Et quid de l'humiliation du vaincu? Toutes nos guerres ne sont-elles pas nourries d'humiliation?

Quid des représailles?

Si on veut se battre contre la violence, par exemple, très bien, mais si on se bat avec de la colère, de la fureur et de la rage, est-ce qu'on n'est pas en train de rajouter de la violence au monde??

N'y a-t-il pas une "troisième voie"?

Quelle serait votre troisième voie?

Byron Katie dit "Quand on se bat contre la réalité, on perd. Mais seulement à chaque fois!"

J'ai eu la chance en 2014 de faire un stage avec elle. Et c'est impressionnant de sentir le résultat en soi du travail qu'elle propose...

Qui je suis quand je crois mes pensées?

S'en dégager permet de voir clairement à quel point les autres sont le support de nos projections. Et à quel point nous sommes beaucoup plus que nos pensées...

A la suite des attentats, elle a mis en accès libre une vidéo tournée l'été dernier de son travail avec un jeune sur le sujet du terrorisme. C'est une vidéo édifiante, perturbante quand on n'est pas habitué du travail de Katie, mais je pense qu'elle est fondamentale pour développer de la paix en nous, entre nous, et autour de nous. Se battre pour protéger la paix, et pour la développer. Et ça peut vouloir dire accueillir le terroriste en nous...

Vous pouvez aussi lire sur son site le travail fait suite aux attentats du 11 septembre:

Alors la prochaine fois, qu'allez-vous faire de la réalité, quand elle n'est pas comme vous le souhaitez?

Allez-vous vous résigner?

Allez-vous rentrer dans un combat, ou des représailles?

Allez-vous chercher une troisième voie?

Et si vous avez envie de développer la paix, il y a les "faites de la paix autour du monde", à Nantes, du 21 au 27 décembre, tout au début des vacances de Noël, avec des conférences et des ateliers sur la paix, l'amour, la vie, et la réunification des peuples.

Il y a le magnifique film "En quête de sens" avec leurs auteurs, des conférences sur la culture amérindienne, plein de moments pour développer la paix en nous, entre nous et autour de nous.

J'anime plusieurs ateliers: "réconcilier notre féminin et notre masculin" le lundi, "apaiser les conflits" et "faire la paix avec la réalité" le mercredi.

Alors au plaisir de vous y revoir, et d'ici là, je vous souhaite une belle troisième voie, et de très belles fêtes de fin d'année!

Florence-Marie


Posts récents

Voir tout

Un conte soufi pour traverser les moments difficiles

J’ai cherché ce conte pendant 10 ans, après l’avoir lu-vu-entendu je ne sais où… J'ai relu plein de livres, pour retrouver sa trace, sans succès. J'en ai parlé à plein de monde, personne ne le connais

bottom of page