top of page
Rechercher
  • Florence-Marie

Quelles sont vos conditions intérieures?

Dernière mise à jour : 9 oct. 2023


Depuis quelque temps, je suis un coaching. Et oui, les coachs se font coacher! C'est d'ailleurs essentiel de passer de temps en temps de l'autre côté de la barrière pour voir les choses sous un autre angle...

Vous vous rappelez du film "Le cercle des poètes disparus"?

L'enseignant monte sur son bureau pour apprendre à ses élèves à regarder le monde sous un autre angle... Ce film m'avait beaucoup marqué à l'époque, et je pense qu'il m'a apporté plus que je n'en ai conscience.


Là où j'ai le plus appris dans ma vie d'infirmière, c'est quand j'ai été patiente. Et là où j'apprends énormément dans ma vie de formatrice, c'est quand je suis une formation...

Et vous, où apprenez-vous le plus? Qui vous aide à apprendre? Qui sont vos enseignants?

Et mon coach donnait les avantages et inconvénients du travail d'indépendant et du travail salarié. J'ai un statut un peu particulier, je suis à la fois salariée, et à la fois indépendante et entrepreneur.

En fait, plus que le contenu, ce qui m'a frappée, c'est que lorsque j'étais dans un état d'esprit positif, je ne voyais que les avantages des deux statuts, et lorsque j'étais dans un état d'esprit négatif, je n'en voyais que les inconvénients!

Cela m'a fait beaucoup réfléchir, et pour moi c'est une preuve personnelle que ça n'est pas les conditions extérieures qui nous rendent heureux, qui font que l'on se sent bien, mais bel et bien nos conditions intérieures...

Et le problème c'est que nous avons souvent du mal à changer nos conditions intérieures... J'ai lu des études qui disaient que 98% de nos pensées étaient les mêmes d'un jour sur l'autre! Nous ne changeons que 2% de nos pensées... Et trop souvent elles ne nous aident pas, nous enfoncent plus qu'autre chose : entre les auto-critiques, les auto-flagellations, les reproches pour n'avoir pas fait comme il aurait fallu, pour n'avoir pas été à la hauteur, notre discours intérieur est quasi-constant d'un jour sur l'autre.

Et la plupart du temps, nous ne faisons rien pour le changer, il tourne en boucle, comme un fond sonore un peu désagréable, mais auquel on s'est habitués. En effet, c'est plus simple, on se prend moins la tête, on n'a pas à sortir de notre zone de confort, on reste avec nos repères confortables, même s'ils sont un peu désagréables. Et on se dit qu'il n'y a pas grand chose à faire, que si ça va pas, c'est la faute de notre chef, de nos enfants, de notre belle-mère... Et que ça ira mieux demain, c'est pas si grave que ça...

Et ça continue à tourner en boucle, les shadocks continuent à pomper...

C'est comme si sur notre ordinateur, on travaillait avec word 1978, au lieu d'avoir acheté une nouvelle version!! Ben ça rame!!!

Et pourtant c'est souvent ce qu'on fait avec nos pensées.

Que faites-vous de vos pensées?

Les laissez-vous passer, comme des nuages?

Ou votre ciel est-il encombré?

Comment pouvez-vous éclaircir ce ciel, laisser place au soleil qui brille derrière les nuages?


Comment pouvez-vous aller vers plus de pensées agréables et épanouissantes dans les 98%?

Et comment pouvez-vous changer celles qui polluent votre vie quotidienne? Comment allez-vous vous y prendre, concrètement, demain, pour changer les pensées que vous souhaitez changer?

Quel serait le premier pas à faire?

Je vous souhaite de beaux pas en conscience, de belles éclaircies, et des pensées nourrissantes...

Beau solstice à vous!

Florence-Marie


Posts récents

Voir tout

Un conte soufi pour traverser les moments difficiles

J’ai cherché ce conte pendant 10 ans, après l’avoir lu-vu-entendu je ne sais où… J'ai relu plein de livres, pour retrouver sa trace, sans succès. J'en ai parlé à plein de monde, personne ne le connais

bottom of page